Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Château de La Guionie à Lempzours. Appel de fonds

Château de La Guionie à Lempzours. Appel de fonds il y a 1 semaine 1 jour #392

Le château de la Guionie se situe à Lempzours, en Dordogne. Bâti sur un affleurement rocheux sur lequel était érigé vers l'an 1000 une motte féodale dont subsistent les parties basses transformées en cave, ce château qui fut incendié en 1569 par les troupes protestantes de l'amiral de Coligny a été reconstruit entre 1660 et 1690 par la famille des Siorac. Progressivement devenu une exploitation agricole à partir du milieu du XIXe siècle, La Guionie a fini par être vendu en janvier 2020; après avoir été inoccupé pendant près de 15 ans, souffrant d'un grand manque d'entretien. Les nouveaux propriétaire, Christophe Dutrône et Valérie Goux, se sont lancé dans une vaste campagne de restauration des bâtiments et de réhabilitation des intérieurs. C'est pour eux à la fois un choix de vie dicté par la passion du patrimoine et aussi la volonté de restaurer l'intégralité des lieux tels qu'ils pouvaient l'être entre la fin du XVIIe siècle et le début du XIXe siècle. Cette action est menée avec le soutien de la Fondation du Patrimoine et d'un groupe de bénévoles, tous passionnés.

Malgré les retards accumulés liés à la crise du Covid, une première campagne de restauration du gros œuvre a été menée au printemps 2021, qui a permis de remettre en état avec des techniques exclusivement traditionnelles le pigeonnier dont la toiture était crevée et dont les murs fortement fragilisés, menaçaient de s'effondrer. Menée parallèlement à la campagne de restauration du gros œuvre, la restauration des intérieurs nécessite des dépenses supplémentaires qui nous ont conduit à avoir recours à un budget participatif - Crowdfunding en anglais - monté avec l'aide de la société Dartagnans.

Le présent appel de fonds porte sur deux tranches de travaux : la Chambre Jaune et l'ancienne chambre du Seigneur de Siorac

- La Chambre Jaune possède un fort joli revêtement mural qui nous a été daté par le musée du papier peint de Rixheim comme remontant aux années 20. Celui-ci, est assemblée selon le principe de la juxtaposition d'une frise et de rayures et a été posé par un peintre qui maîtrisait parfaitement son art, et qui a réussi aligner parfaitement les rayures verticales malgré des murs très irréguliers. Les couleurs sont restées exceptionnellement vives, n’ayant pas pâli au soleil malgré le fait que la chambre soit orientée au sud. Des zones importantes ont néanmoins subi comme une oxydation de certains liteaux, comme si ceux-ci étaient composés d’une sorte de pigment métallique. De nombreux accidents sont aussi à déplorer, qui n’ont cependant rien d’exceptionnels pour une tapisserie centenaire. L’ensemble se marie parfaitement à l’esprit Empire de la pièce, lui donnant à la fois de la lumière et une touche de modernité. On a beau tordre le problème en tous sens, on ne peut tout de même pas détruire un papier peint qui a si bien vieilli dans le temps, à la fois matériellement et esthétiquement, lequel fait qui plus est partie de l’histoire de la maison. Sa restauration n’est pas une tâche particulièrement ardue du point de vue technique, elle est par contre longue et fastidieuse : il va falloir retrouver les teintes d’origine, reprendre les bandes verticales une par une et enfin harmoniser la patine de l’ensemble. C’est à un travail de professionnel qui va prendre beaucoup de temps.

- L'ancienne chambre du chevalier de Siorac présente quant à elle les restes d'un décor de soubassement d'époque XVIIe qui simule des boiseries, ainsi qu'une frise que nous aimerions restituer. Cette réhabilitation est un chantier lourd : il va falloir dans un premier temps faire sauter le faux-plafond d’époque XIX pour retrouver celui du XVIIe, par la même occasion, nous allons être obligés de refaire le plancher du grenier qui est très dégradé et pour lequel le faux-plafond joue le rôle de cache-misère. Ensuite, il nous faudra restituer les trois quarts du plancher de la pièce elle-même, remplacé au début du XXe siècle par un parquet en pin, le tout en harmonie avec la partie de plancher d’époque XVIIe qui subsiste au sud. Il va falloir également changer le linteau de la fenêtre qui est cassé et a entrainé alentours l’apparition de fissures dans la maçonnerie. Une fois les enduits repris côté sud, il faudra détapisser la revêtement années 50 du côté nord. Seulement alors, nous pourrons faire restituer par la restauratrice les soubassements en trompe-l’œil imitant des boiseries, lesquels datent du temps de Marie Reynier de Glane, entre 1660 et 1690. Tout ça ne sera possible qu’avec l’aide de nos bénévoles pour les travaux de démolition et le pose des planchers, du maçon qui va reprendre le gros œuvre et les enduits (financé par nous) et conditionné par le succès de ce budget participatif pour ce qui est de la restitution des fresques murales.

Seule une aide financièrement extérieure serait en mesure de nous donner la possibilité de sauver le papier peint centenaire et de restituer les fresques évoquées.

Le devis portant sur la restauration picturale du papier peint de la chambre jaune estime le coût à 2611 euros. Celui relatif à la restitution du soubassement de la chambre du chevalier évalue les travaux à 2822 euros.

Si nous parvenons à réunir 2600 euros, le papier peint de la Chambre Jaune sera sauvé.

Si cet objectif est atteint : 2800 euros supplémentaires nous permettrons de restituer les décors en trompe-l'œil du XVIIe siècle dans la Chambre du Chevalier.

Tous les contributions sont bienvenues et en choisissant l'option contribution libre, vous pouvez donner dès 5 euros. A partir de 15 euros, vos dons donnent droit à des contreparties selon le principe "don contre don". Nous avons besoin de vous pour sauver ces deux pièces et leur rendre leur lustre d'antan : aidez-nous !

Voici le lien vers la page dédiée aux dons : Dartagnans - Faire un don à Sauvez la chambre jaune du château de Guionie
Vous pouvez également suivre l'actualité de La Guionie sur notre page Facebook : (1) Les amis de La Guionie | Facebook
Pièces jointes :
Dernière édition: par moderateur.
Temps de génération de la page : 0.099 secondes
TOP