Histoire du Billard Club Périgourdin

Histoire du Billard Club Périgourdin

Mémoire vivante

de la Société Historique et Archéologique du Périgord

Numéro 26 - juillet 2022

 Histoire du Billard Club Périgourdin

   Les premières tables de billard sont apparues à Périgueux au milieu du XIXe siècle. Jusqu’à la Grande Guerre, la plupart des cafés de la ville avaient leur billard. C’est sur l’un d’eux que le futur polémiste Léon Bloy s’initia à ce jeu auquel il resta fidèle autant qu’à sa religion.
Dans l’entre-deux-guerres, les amateurs périgourdins les plus assidus pouvaient pratiquer le billard dans une salle située au premier étage du Grand Café de la Comédie. Ils y avaient créé une société, le Billard Club Périgourdin, qu’ils affilièrent à la Fédération française des amateurs de billard (FFAB).

Le Grand Café de la Comédie

Dans les années trente, le Grand Café de la Comédie céda la place au Crédit Lyonnais. L’immeuble fut transformé, et des bureaux succédèrent aux billards. Privé de salle, le Billard Club Périgourdin disparut et ses membres se dispersèrent dans les cafés, les cercles et les hôtels de la ville où subsistaient des tables.

Le Billard Club de Vésone

Après la guerre 1939-1945, quelques amateurs avaient pris l'habitude de se retrouver au café Vessat, rue Claude-Bernard, où se trouvaient trois billards. Certains de ces habitués, d’une bonne force à ce jeu, souhaitaient pimenter leur pratique en participant à des compétitions officielles.
Le 7 mai 1958, ils décidèrent la création d’une association placée sous le régime de la loi de 1901, qu’ils baptisèrent Billard Club de Vésone et qu’ils affilièrent à la Fédération française de billard (FFB).
L'association, enregistrée le 19 mai 1958 par la préfecture de la Dordogne, avait son siège social au café Vessat, 16 rue Claude-Bernard à Périgueux. Son président était Jean Siohan, son secrétaire Yves Bouey et son trésorier Georges Vessat.
Le club, qui comptait 14 membres à sa création, appartenait à la ligue du Sud-Ouest. Cette dernière devenant la ligue du Centre Sud-Ouest au début des années soixante, une assemblée générale extraordinaire décida à l’unanimité le 6 octobre 1961 le rattachement du club à la ligue nouvellement créée.

Au café Vessat. Au centre, Aurèle Odot alors président ; au fond Georges Vessat.

Sous l’impulsion de Jean Siohan qui ne ménageait pas sa bourse, Périgueux devint la place forte du billard lors de la saison 1965-1966 : en novembre 1965, le Billard Club de Vésone organisa la finale du championnat de France de 3 bandes remportée par le Marseillais Roger Hanoun devant le Bordelais Albert Lasserre. Huit mois plus tard, en juin 1966, Périgueux accueillait au palais des fêtes (actuel Odyssée) le congrès annuel de la FFB. ‍

Les membres du comité directeur de la FFB devant le Palais des Fêtes. Au premier rang, Marcel Boccognano (1), président de la FFB, et Jean Siohan (2).

Conjointement au congrès, le club organisa une rencontre internationale Belgique-France aux 3 bandes avec la présence des deux meilleurs joueurs mondiaux de l'époque, le Belge Raymond Ceulemans et le Français Jean Marty.
Tout ce beau monde se retrouva chez Charbonnel, à l’hôtel Chabrol de Brantôme, lors d’un dîner de gala resté mémorable.

Le Billard Club Périgourdin

La préfecture de la Dordogne enregistra le 17 novembre 1966 une déclaration selon laquelle le Billard Club de Vésone changeait de nom pour devenir le Billard Club Périgourdin (BCP). L’assemblée générale du 25 novembre adopta à l'unanimité ce qui était une sorte de retour aux sources.
Le président fondateur, Jean Siohan, qui avait beaucoup donné de son temps et de son argent passa la main lorsqu’il succéda à Louis Dubré à la présidence de la ligue du Centre Sud-Ouest. Pendant les deux décennies qui suivirent, les dirigeants successifs du BCP assurèrent « les affaires courantes ».

Le BCP devient club municipal salle Lakanal

En 1988 après vingt ans de stagnation, le BCP traverse une grave crise interne qui aboutit à une scission : plusieurs sociétaires quittent le club et le club lui-même quitte le café Vessat. Privé de salle, il est accueilli pendant une saison, par le club de Brantôme pour les compétitions.
L'année suivante, le club acquiert cinq billards grâce à un emprunt cautionné par la ville de Périgueux et une importante subvention du conseil général. Installé rue Lakanal avec le club de bridge, dans les locaux de l’ancien « club mu » aménagés par la ville, le BCP devient alors un club municipal par la volonté du maire, Yves Guéna, qui inaugure la nouvelle salle.‍

Yves Guéna donne de sa personne, le jour de l'inauguration de la salle Lakanal.

Pour contribuer à l'animation de la ville, le BCP crée en 1991 le « Triathlon de Périgueux », une compétition de prestige dans le cadre des « Journées de Périgueux », où sont invités les meilleurs joueurs de la ligue d'Aquitaine. Le Triathlon connaîtra douze éditions avant de disparaître en même temps que les Journées de Périgueux.

Au moulin du Rousseau

En octobre 2004, le club déménage pour le moulin du Rousseau, restauré par la Ville et inauguré par le maire Jean-Paul Daudou en présence du ministre de l'Éducation nationale, Xavier Darcos. La nouvelle salle du club est unanimement reconnue par la communauté des joueurs de billard comme étant la plus belle du Sud-Ouest.‍

Inauguration du Moulin du Rousseau. À côté de Jean-Paul Daudou, qui coupe le ruban, Xavier Darcos.

Les 20, 21 et 22 mai 2005, le club organise au moulin du Rousseau la finale du championnat de France à la partie libre, remportée par Éric Castaner qui bat Laurent Guénet devant une assistance d’une centaine de personnes.
En 2007, le BCP obtient le label fédéral de « club formateur de la FFB » en reconnaissance de son action auprès des jeunes d'âge scolaire et des adultes débutants.
2008 est l'année du cinquantième anniversaire du BCP. Pour fêter l'événement, le club offre à ses adhérents et aux amis du billard réunis à cette occasion l’exhibition d'un champion d'exception en la personne de Francis Connesson, quadruple champion du monde et détenteur de plusieurs records du monde.
Du 28 au 30 janvier 2011, le BCP organise dans sa salle la finale du championnat de France de 3 bandes Juniors remportée par Eric Tromas devant Adrien Tachoire. Le second se consolera deux ans plus tard en devenant champion du monde junior !

Le BCP devient pluridisciplinaire

Lors de la saison 2014-2015, le BCP, jusqu’alors consacré au seul billard carambole, et le Why not, consacré au snooker, décident de s'unir dans un club unique pluridisciplinaire qui conserve le nom de Billard Club Périgourdin.
L’union conduit à un réaménagement de la salle du moulin du Rousseau qui aboutit, après quelques tâtonnements, à constituer deux espaces : un espace billards à poches composé de trois tables de snooker et d'une table de blackball et un espace carambole composé de quatre tables de 2,80 m et d'une table de 3,10 m.‍

L’espace snooker

Le nouvel aménagement est officiellement inauguré par le maire de Périgueux, Antoine Audi, qui découvre à cette occasion la salle et le potentiel du club qu'elle abrite. Potentiel que la suite confirme car la fusion des deux disciplines fait exploser les effectifs, qui passent de 44 adhérents en 2014 à 63 adhérents en 2018.

L'année 2018 est celle du soixantième anniversaire du club. À cette occasion le BCP offre à ses adhérents une exhibition du triple champion du monde de billard artistique, Jean Reverchon, à laquelle assiste le maire de Périgueux, quatre ans après avoir inauguré le caractère polyvalent de la salle.‍


 

 

François Schunck

 

 

 

Sources : Archives du Billard Club Périgourdin et collection de François Schunck.

 


Société Historique et Archéologique du Périgord - 18 rue du Plantier 24000 Périgueux
  https://shap.fr   shap24@yahoo.fr     05 53 06 95 88   
Directeur de publication : Dominique Audrerie - Secrétariat : Sophie Bridoux-Pradeau
Responsable : Marie-France Bunel - Maquette : Pierre Besse

TOP